jeudi 19 juin 2014

Le Chinese Lantern Festival

Petit retour sur les bancs de l’école, au cours de calcul, avec le problème suivant.
La population Chinoise est la communauté asiatique la plus représentée en Nouvelle-Zélande avec 170 000 individus. Sachant que la ville de Christchurch compte environ 350 000 habitants et que la population asiatique représente 9% de cette masse humaine, environ combien d’habitants de Christchurch sont originaires de Chine ?
Question bonus : quelles sont les probabilités qu’un festival y soit organisé pour le nouvel an chinois ?

C’est donc bien de ça que nous allons vous parler avec quelques mois de retard : le Chinese Lantern Festival qui a eu lieu… le 22 février.

Le calendrier chinois a été établi plus de 2600 ans avant la naissance de notre cher Jésus. Si la date n’est pas très précise, c’est parce qu’il existe en réalité plusieurs versions de l’histoire ainsi que des sites plus appropriés que ce blog pour approfondir la question. Ce qu’il faut retenir, c’est surtout que cette fête très importante qu’est le Nouvel An Chinois a plongé 2014 dans l’année 4711, placée sous le signe du Cheval.

C’est donc l’occasion idéale de rendre hommage en un weekend aux traditions chinoises qui durent habituellement une semaine, ainsi qu’à l’art remarquable qu’est la réalisation de lanternes.

Nous voilà donc embarqués à vélo en début de soirée pour parcourir les deux kilomètres qui nous séparent de l’immense Hagley Park, où se tient la manifestation. L’après-midi était principalement destiné à un public familial avec diverses animations musicales et stands dont certains particulièrement conçus pour les enfants. Beaucoup n’ont pas hésité à emmener leur pique-nique pour passer un moment décontracté sous le soleil estival.
Nous sommes arrivés à l’instant-charnière où les parents se disent qu’il est peut-être temps de rentrer pour mettre le petit Jack au lit et donner à manger à Kitty (noms les plus populaires pour respectivement un petit garçon et un chat), et décident donc de s’en aller pendant que les visiteurs du soir arrivent. Cela n’empêche pourtant pas de nombreuses demi-portions de traîner devant les superbes lanternes exposées dans le parc, et ainsi gâcher les photos de quelques touristes qui doivent déjà attendre que les poussettes passent avant de déclencher leur appareil photographique.

Alors que beaucoup plus de monde que ce qu’on aurait imaginé formait un interminable tapis au sol en face de la scène, nous nous faufilons pour jeter un coup d’œil curieux aux tonnelles qui jonchaient le festival, dont la plupart avaient pour activité principale de vendre de la nourriture tandis que d’autres vendaient des objets divers (dont des lanternes, quelle surprise !) et quelques-uns proposaient des animations, mais ceux-là fermaient pendant que la proportion d’enfants présents au festival diminuait vertigineusement. Le plus intéressant que nous ayons pu voir était une exposition de longues toiles peintes par des écoles pour représenter l'alliance entre la Nouvelle-Zélande et la Chine dans l'année du Cheval. Et puis aussi, nous avons appris que les personnes nées sous le signe du Lapin sont gâcieuses, gentilles et calmes tandis que celles liées au Dragon sont aristocratiques, directes et égoïstes. Devinez qui est quoi... 
Pour clôturer le tout, on a même eu droit à un bref spectacle de dragons traditionnels qui se baladaient dans le parc ainsi qu’à un concert de métal chinois. Ils n’ont définitivement pas la même notion de « métal » que nous…

Finalement, rien d'incontournable, mais c'était quand même sympa de se promener et admirer ces lanternes.

Et maintenant, place aux photos !




Au fait, la réponse est environ 15 000. Bah oui, tous les Asiatiques ne sont pas Chinois ;)