vendredi 14 mars 2014

Racontage de vie : tout ce qu'on ne vous a pas dit

Les aventuriers de l'extrême ici!
En octobre, alors que le vent printanier chassait les dernières températures hivernales, nous nous sommes aventurés pour la première fois hors de la ville de Christchurch pour nous rendre à l’Adrenalin Forest avec l’équipe de scientifiques étudiants-collègues du Mougnou. Qu’est-ce donc ? Des arbres gigantesques, des plateformes attachées à ceux-ci, des cordes et autres rondins de bois reliant celles-ci. De l’altitude et du défi ! A partir du parcours 5, on ne rigole plus ! La Mougnou s’est d’ailleurs arrêtée après le troisième : elle voulait récupérer des forces et finalement, il faisait trop froid et venteux pour que le courage de grimper à nouveau revienne.

En décembre, nous avons accueilli pendant trois semaines un étudiant japonais en voyage linguistique organisé par une section de l’université. Il est arrivé avec plein de cadeaux pour nous et des photos du Japon ; nous ne savions pas comment réagir ! Nous avions tous les trois un peu peur de comment ça se passerait, mais finalement c’était super, on a réussi à le faire se sentir « chez lui » assez vite et on a regardé des Disney ensemble. L’anecdote : un jour, on parlait de fish’n’chips et il ne savait pas ce que signifiait « fish », c’est donc tout naturellement que laetitia répond un « sakana » venu d’on ne sait où.

Assorti à ma bague de
 fiançailles avec des améthystes !
Avant le nouvel an, nous avons fait l’acquisition une Playstation 3 d’occasion. On en connaît une qui a fait monter dangereusement la facture d’électricité de danger à cause de Little Big Planet… Le meilleur jeu du monde, parait-il. Et à ce moment-là, on n’avait pas encore testé le 2. Tiens, t’avais pas dit que t’étais en train de construire un niveau personnalisé exprès pour ton Mougnou ?

En réalité, la PS3 fait partie d’un long processus de cadeau de Noël. Au départ, Monsieur voulait offrir une PS2 à sa moitié pour la fête du petit Jésus, mais les enchères abordables, pas trop loin et avec de bons jeux se faisaient rares. Il a alors opté pour une sorbetière, qu’il a fallu ramener au magasin car il fallait laisser le bol longtemps au congélateur, qui est trop petit et pas assez froid. « C’est pas grave ma chérie, on va aller nager avec les dauphins à Akaroa » - annulé deux fois. Finalement, voici le magnifique cadeau définitif que j’ai reçu :D

N'envoyez pas la balle dans le lac,
le requin la mangerait !
Il y a un mini-golf piratement thématisé à Bishopdale, le quartier de nos amis Canadiens, à 7km de chez nous. Le Groupon local offrant des réductions, nous n’avons pas hésité à saisir l’occasion de s’y rendre pour un prix décent. Un mini-golf tout ce qu’il y a de plus normal et agréable, avec la possibilité de gagner une partie gratuite en faisant un « one shot » sur le « trou mystère ». De là à savoir comment identifier le trou mystère, mystère !
- Je ne le sens pas, celui-là… *one shot*
- Oh là là, moi non plus, je ne le sens pas du tout, mais alors là, pas du tout ! *6*

Nous avons fait une promenade dans un des jardins de la ville, celui entourant une propriété au doux nom de Mona Vale. Il s’agissait d’un lieu de réception, souvent loué pour des mariages, qui devait être très joli il y a quelques années mais qui a malheureusement beaucoup souffert du tremblement de terre. On peut toujours faire un tour dans le parc à pied ou à vélo, prendre des photos et admirer les canards.

Les Carambar n'ayant pas fait long
feu, un de leurs cadavres a servi
pour la photo.
Nous avons reçu deux nouveaux colis, un de Marjorie malheureusement arrivé le lendemain du jour où on a défait notre sapin de Noël et un de la mère qui vit à Toulouse. Le premier nous a fait rire avec quelques blagues Carambar et baver avec des bonnes recettes pour lesquelles il nous manque toujours un ingrédient, le second est axé sur la survie avec des pulls et du chocolat noir. Pour la cuisine, même le moins cher du magasin en France est meilleur que celui qu’on trouve ici !

En parlant de colis, nous avons lu le livre Inventaire des petits plaisirs belges de Philippe Genion. De nombreux chapitres sont très vrais et nous ont rappelé à quel point on aime les bonnes choses de notre pays. Sinon, les chokotoff et la bière c’est pas trop notre truc à ce point, mais on en a reconnus d’autres et c’était drôle à lire ! Merci Tante Joëlle !

Enfin, il y a quelques semaines, nous avons hébergé des Couchsurfers photographes. Résultat : une petite séance photo en amoureux dans le jardin botanique, beaucoup de fous rires et un résultat magnifique ! Vous pouvez aller jeter un coup d’œil à ses autres réalisations ici, ça vaut la peine et ses clichés de Nouvelle-Zélande vous donneront envie de venir nous dire bonjour.